Si tu vends des œuvres d’art ou réalises des missions d’illustration.

Le prix d’une oeuvre ou d’un travail est déterminant pour ses qualités.

Qualité en tant qu’Art.

Et aussi en tant qu’artisanat, fait main, par toi, l’artiste.

Donc, si tu ne sais pas fixer ton prix.

Tu te présentes comme un « sous » artiste.

Une personne qui fixe « peu » cher, n’est pas considérer comme sérieuse.

Imagine si tu achètes des aquarelles à 50 centimes le demi-godet…

Tu vas te poser des questions sur sa qualité.

Alors que le prix avec un pigment de qualité vaut entre 3 à 4€.

C’est pareil pour tes productions.

Voici les trois erreurs que je vois trop fréquemment.

La première est pour les débutants.

Et la dernière pour ceux qui vend déjà !

<1> On a beau dire qu’une journée de travail pour un prestataire en graphisme jusqu’à l’illustration…

Mais, on a toujours cette question chez les débutants.

C’est 250€ brut minimum.

Si tu travailles plusieurs jours, tu peux baisser le prix à 200€.

Pourquoi ?

Parce que si tu es indépendant, tu travailles très peu. Tu passes beaucoup de temps à démarcher.

Et puis, c’est ce que coûte un vrai salarier.

Donc 250€ c’est gagnant pour toi et l’entreprise.

<2> Au delà, si tu as l’expérience… ou pas.

En réalité, le prix, tu le fixes comme tu veux.

Tu peux aller à 400€ voir 600€ la journée !

C’est ta manière de vendre et la réalisation que tu fais !

C’est pareil chez les artistes peintres.

C’est le marché qui décide.

Le problème si tu demandes à des collègues leurs avis ?

Ils vont se caler à leur réalité, vont se rabaisser et donc tu vas te caler à leur réalité.

A toi de bien cibler tes clients.

Entre ce qu’ils recherchent et ce que toi, tu proposes.

J’ai discuté au téléphone avec une artiste qui lis ces emails, vendre des toiles à 2000€, c’est possible.

<3> Si tu as du mal à fixer ton prix.

Le conseil de mon coach est de lister ce que tu fais et de ta « valeur ».

C’est-à-dire, point par point, tes études, ton expérience, tes qualités…

Et aussi que tu as fait pour ta toile, la commande, les matériaux utilisés…

Jusqu’au temps.

Une fois étalé tout cela, tu mets un prix dessus.

Généralement, le prix qui en découle est plus cher que ce que tu as imaginé au début.

Pour les indépendants, faire un +25% à ce tarif, car tu dépenses toujours nos estimations.

Si tu veux d’autres conseils, pose moi tes questions.

Enfin, hier, je faisais la présentation du suivi d’Alexandra.

Si tu m’as répondu en disant que tu étais intéressé.

Je t’invite à relire l’email.

Je ne suis pas ta secrétaire !

J’ai posé le lien pour contacter Alexandra.

Cuong de HitART

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − quatorze =