Si tu as une audience, c’est que tu es en possessions d’une mine d’or.

Tu peux vivre grâce à eux.

Car c’est des gens qui te suivent et te soutiennent chaque jour.

Evidemment, il faut savoir le faire et s’inspirer de ceux qui le font bien, par exemple sur Instagram avec Boxadessin.

Du coup ?

Si un jour, tu vends tes oeuvres ou des formations.

Il va y avoir des gens de ton audience qui vont se précipiter pour acheter.

C’est ce que je fais pour mon coaching.

C’est évidemment déclinable pour l’illustration et surtout la BD.

Comme ce qu’a fait cette auteure : https://fr.ulule.com/dlts-helliday-special/

Hier, je t’avais dit que c’était un bon moyen de tester ton projet.

Pour savoir si des gens sont prêts à payer.

Sauf que j’ai oublié un truc :

C’est les préliminaires.

Didier que m’a fait rappeléer ça hier :

« Très bon conseil Cuong 🙏 mais avant il faut d’abord se faire connaître , Facebook, Instagram etc..

Publier par exemple une page par semaine en expliquant la démarche Et voir ainsi si déjà tu es suivi sur ce projet.

Tu augmentes les chances que ces mêmes personnes te suivent ensuite sur ton projet participatif. J’ai l’exemple d’une illustratrice qui à fait cela pendant une année puis elle a monté son projet du Ulule, elle a fixé le projet à 20 000$ et en a récolté plus de 1000% de la somme fixée !!! Je vous laisse faire le calcul 😉 »

Oui, évidemment, il te faut une grosse audience avant de faire ça.

Pas seulement.

Faire sortir la CB d’une personne pour qu’elle te paie, il faut créer :

> de la confiance

> et de l’envie

De l’envie ?

Par exemple faire du teasing de ton projet, une fois par semaine.

A parler de l’histoire, des personnages…

Publier des illustrations qui attirent la curiosité et faire monter l’envie.

Plus tu le fais, plus tu crées de l’engagement.

Comme un couple, plus tu t’engages et plus c’est dure de rompre.

C’est les mécaniques de l’Homme.

Je dis pas qu’il faut manipuler les gens…

Je dis juste que plus tu te montres généreux, plus les gens sont prêt à te donner en retour.

C’est le principe de la réciprocité et de l’engagement en psychologie.

Plus tu montres, mais pas trop, plus ça crée de la curiosité.

Plus les gens ont envie de voir ce que tu leur réserves.

Sur le temps ?

Les gens te font confiance.

Plus tu fais ça, plus tu as de la chance que ton projet cartonne et vivre de ta passion.

Donc, si tu partages aussi cette façon de faire, pourquoi ne pas aider les illustrateurs qui lancent leur projet en finançant un partie ?

C’est par là : https://fr.ulule.com/dlts-helliday-special/

Cuong de HitART

PS : Ca marche aussi pour les artistes peindre !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 15 =