J’ai découvert une bombe pour acquérir des idées à foisons.

Et surtout originale.

Bon, j’utilise l’outil que récemment.

Mais vu que j’utilisais d’autre outil, avant.

Je peux t’assurer que c’est très très puissant.

Ce n’est pas un truc fait pour les artistes.

Mais je t’invite à me lire jusqu’à la fin pour voir la relation.

Pour commencer…

Une bonne idée, c’est quoi ?

C’est le fait de mélanger deux concepts et en élaborer une nouvelle.

Plus pertinente.

Plus surprenante.

Comme mélanger une voiture, robot et extraterrestre.

Puis robot et moyen-age.

Je parle de Transformers.

Aujourd’hui, ce n’est pas original, car le concept est extrêmement populaire.

Mais, je pense qu’à l’époque, c’était bien nouveau.

Cette méthode ?

Elle te permet de créer de meilleures associations d’idée.

Elle reproduit notre système de pensée.

Les connections de nos neurones fonctionnent ainsi.

C’est un sociologue allemand, Nicklas Luhman qui a inventé.

Avec sa méthode, Il a réussi à écrire 70 livres en 40 ans.

Il a nommé : le zettelkasten.

C’était fait avec des bouts de papier, mais de nos jours, on utilise un système informatique pour mieux se retrouver.

Cette méthode n’est pas exclusivement faite pour être créatif.

Elle te permet de mieux apprendre, d’assimiler et connecter les notions apprises.

Comme une toile d’araignée ou la carte mentale, pour ce qui connaît.

Par exemple, tu apprends un truc sur la psychologie des couleurs.

Le rouge attire l’œil et crée un sentiment d’urgence.

Tu notes ce que tu viens d’apprendre sur un bout de papier.

Tu relies la note à quelque mot-clé comme “couleur et “psychologie”.

Puis, tu relies cette notes à d’autres notes avec un code.

Par exemple, si j’avais une note sur « qu’est qui attire l’œil ? »

Ca permet d’enrichir cette note et donc tes connaissances.

Et ainsi de suite, sur 1 ans, 5 ans… 60 ans +

Tu peux avoir des milliers de notes.

L’inventeur en avait 88 000.

C’est très important d’avoir un système efficace pour stocker ce que tu apprends.

En effet, l’ancienne méthode est vraiment mauvaise.

Par exemple, quand tu notes dans un cahier d’histoire-géo…

C’est compliqué de relier à des notions de philosophie ou même de maths.

Encore pire, ça finit le plus souvent à la poubelle.

Avec le Zettelkasten, tu peux.

Qu’en tu mets tout dans un même endroit, ça peut paraître désordonné.

Mais en fait, non, on a des mot-clés pour retrouver la note et le système de liens fonctionne à merveille.

J’ai tout arrêté pour mettre en place le système.

Je mets tout ce que j’apprends dedans et mes anciennes notes.

J’appelle créer mon Google personnel.

L’idée pour les artistes et créatif est encore plus puissant.

Tu peux créer des notes pour tes idées, mettre des mot-clé et relier cela avec d’autres idées.

Pour créer un univers c’est pareil.

Car tu vas devoir faire de la documentation.

Tu mets dedans aussi.

Et tu croises ce que tu as découvert avec les notes du passé.

Et voilà de nouvelles idées.

Bon j’arrête de te vendre la méthode.

Pour en apprendre plus, je te glisse deux liens qui traitent le sujet :

https://organisologie.com/prise-de-note/https://writingcooperative.com/zettelkasten-how-one-german-scholar-was-so-freakishly-productive-997e4e0ca125
Cuong de HitART

Ps : fermeture de mon coaching. J’ai atteints ma limite pour bien m’occuper des élèves.

Si tu es intéressé-e, tu peux répondre à cet e-mail pour être en liste d’attente.