Je suis encore à Prague.

Je te parle encore de l’un de mes peintres préférés : Mucha

Il est devenu célèbre avec le portrait de Sarah Bernhardt.

Une actrice très célèbre à l’époque.

Sauf qu’il n’était pas le premier à peindre l’actrice.

Il y a eu de nombreux portraitistes très célèbres comme Bastien Lepage

Ce dernier est exposé à Orsay à côté de Manet et Degas.

Mais Sarah et ses plus grands fans n’appréciaient pas.

Pourquoi ?

La peinture était réaliste.

Sarah était vue comme une idole, un idéal.

Tellement idéalisée qu’elle-même et les gens avaient une perception biaisée.

Du coup, forcément, quand un peintre peint la réalité…

Qui met Sarah face à ce que perçoit un peintre qui ne la voit comme une femme banale…

Qui n’était pas une groupie quoi. Ahah

C’est la claque de réalité.

D’ailleurs, Sarah a même demandé à Edward Burne-Jones

Un peintre post-raphaélite

(Une de mes élèves va apprécier la référence)

Voici une œuvre à lui :

( Affiche les images voir l’image)

Tu ne peux pas faire plus sacré que ça…

Tout de même, il a refusé de faire le portrait de Sarah.

Car il sentait que ça allait être un défi.

La où Mucha a réussi ?

C’est qu’il a redéfini un style visuel.

Il a simplifié le réalisme.

Plus tu simplifies, plus tu pousses le spectateur à être créatifs (qu’il voit en partie ce qu’il a envie de voir).

C’est l’exercice le plus difficile, car il faut savoir dessiner les choses d’une manière réaliste avant de savoir simplifier.

Attention, dessiner avec réalisme, ne veut pas dire avec tous les détails.

C’est de comprendre le volume qui constitue un personnage et le simplifier.

Plus tu pratiques cela, tu plus sera à l’aise pour dessiner d’imagination.

Et par extension à toucher un style visuel qui est propre à toi.

J’enseigne la simplification dans mon coaching de personnage.

Ca dure 3 mois et c’est très intensif.

Il faut dessiner en moyenne une heure par jour et m’envoyer tes dessins après.

En 12 semaines, tu en fais autant que 1 an en école d’art.

Évidemment, on se concentre que sur le personnage et l’essentiel.

On ne fait pas de couleur.

Bien que dans ma formation, les élèves apprennent à simplifier les ombres en noir et blanc.

C’est seulement de cette manière que tu réussiras à donner du volume et de la profondeur à tes dessins et peintures.

Si cela t’intéresses, tu peux déposer ta candidature ici : https://hitart.fr/coaching#form
Aucun engament.

Il faudra m’envoyer des dessins à toi.

Dans le cas contraire, je refuserai ta candidature.

Cuong de HitART

PS : on en discutera au téléphone après pour savoir si ce que je fais correspond à tes objectifs professionnels.

PSS : retour à Paris jeudi.

Ça va être un coup dur. Cette ville est tellement idéalisée aussi, que quand tu vois la réalité, tu craques.