Avec le temps, j’ai découvert énormément de méthode pour apprendre à dessiner.

J’ai vu passer la méthode de la grille de Tutodraw à la technique de dessin de Bargue qui date du 19e siècle.

Entre les deux, des profs qui te disent qu’il faut libérer ton trait et qu’il faut faire du Picasso, sans t’expliquer les idées.

Ou des personnes qui te montrent leur dessin pour dire qu’ils sont bons et qu’ils n’ont jamais pris de cours.

Et que tu dois faire pareil :

> prendre un crayon et dessiner.

> puis continuer à faire les mêmes erreurs de dessin.

Pourquoi pas, quand le dessin est une passion.

Mais si tu veux passer pro…

Il est grand temps de maîtriser les bonnes méthodes.

Pas la méthode du livre “apprendre à dessiner des portraits en 5 étapes” que tu trouves chez Fnac.

Je te parle des méthodes anciennes et qui sont encore utilisées de nos jours et utilisées dans l’industrie, comme Disney.

Quand y a de l’argent en jeu, je te garantis qu’il y a une recherche approfondie et une transmission des méthodes.

Une bonne méthode ?

Ca doit être simple et efficace.

Pas forcément la plus rapide à apprendre ou à exécuter.

Certes, tu dois suivre un enseignement de “pro” qui va te mettre dans une case académique.

Ce sont des techniques parfois pas très créatives.

En plus ? Qui peuvent vraiment te faire détester le dessin.

Faut le voir comme un moyen qui permet d’exprimer ta créativité.

Une bonne méthode doit contenir les 3 V : Voir, Valeur et Volume.

Voir, signifie dessiner ce que tu vois.

On a tendance à être biaisé par dessiner ce qu’on croit savoir.

C’est pour ça que la méthode de Bargue est encore enseigner de nos jours.

Elle t’apprend à synthétiser les traits observés et les reproduire.

On part d’un simple très droit et à le complexifier de plus en plus.

Pareil pour la Valeur. La méthode t’apprends à identifier les zones de valeurs.

A mettre une ligne sur ce qui sépare la lumière et les ombres.

De cette manière, quand tu passes à la peinture, tu n’auras pas de problème de profondeur.

Et le Volume ?

C’est ta compréhension des formes qui te permet de comprendre ce que tu vois et les valeurs perçues.

A chaque fois que j’enseigne le dessin à un mes élèves.

Je dois penser à ces 3V.

Par exemple, la méthode de la grille, ne t’apprends qu’à voir, et encore…

Ou faire comme Picasso sans raison, à rien…

C’est la raison pour laquelle, on part des formes très simples pour commencer.

Ça permet d’y aller en douceur et à prendre confiance en ton trait.

Ensuite ?

On passe à des formes simplifiée de la tête.

Et on fini 12 semaines plus tard à dessiner le corps humain complet.

Avec une méthode qui te fait améliorer les 3V.

Si ce que je dis t’intéresse, tu peux suivre la méthode classique de Bargue.

Ou mon coaching, une méthode mélangeant avec ceux de l’industrie et des maîtres de la peinture encore vivant (John Asaro et Jeff Watts)

C’est par ici : https://hitart.fr/coaching#form
Ce genre de méthode n’est qu’enseigné aux Etat-Unis…

Il est impossible de trouver ce genre de méthode en France, car l’art français est trop conceptuel.

Sauf dans de rare école à 8 000 l’année.

Le comble ?

C’était les américains qui passaient chez nous pour l’apprendre.

Leyendeck et Sargent.

Avec Toulouse-Lautrec, Mucha et Chéret.

C’est eux, qui respectent le plus nos méthodes et comprennent leurs importances.

Cuong De HitART

Ps : Pour aller plus loin, la méthode de Bargues vient de l’enseignement issue de la Renaissance par le dessin au clair-obscure.

Cette vidéo t’explique comment voir les ombres : https://hitart.fr/coaching