L’erreur des illustrateurs est de négliger leur espace de création.

En effet, quand tu as un travail alimentaire.

Tu passes 1/4 de ton temps à la maison.

Et la majorité du temps, soit tu es au boulot, soit tu dors.

Du coup ?

Ton espace de création n’est pas adapté à TES besoins.

C’est normal, la réalité est calquée sur le métro, boulot et dodo.

Un truc tout bête pour changer dès aujourd’hui ?

C’est en finir avec le bureau en face du mur.

Quand tu es assis…

Il faut que Tu sois en face d’un espace avec beaucoup de profondeur.

Ou mieux, une fenêtre pour voir le paysage.

Avoir un champ visuel large permet la réflexion et le recule dans ce que tu fais.

Tes idées paraîtront moins cloisonnées.

Donc tourne ton bureau aujourd’hui.

Pour que tu ne sois plus face au mur.

Ensuite, l’espace de création est très différents selon les gens.
Je teste t énormément d’espace selon chaque tache.

Par exemple pour l’écriture, j’aime beaucoup le faire dans un café.

J’ai testé le Starbucks en face du Palais Royal à Prague.

Bizarrement, c’est pile ce dont j’avais besoin.

Des gens qui passent.

Des touristes.

Des gens qui bossent aussi.

Je suis moins productif, car j’ai mon champ visuel qui bouge de temps en temps (vers la jolie fille en minijupe).

Mais, c’est très bien, car ça m’évite d’avoir la tête crispée et des douleur au dos à la fin de la journée.

Du coup, je peux travailler plus longtemps.

Au final, ma productivité pour la journée est identique avec la douleur en moins.

Et mon chiropracteur me verra moins souvent.

Par chance aussi, la hauteur des tables dans ce café est super.

J’ai pris les mesures.

En revanche, pour les grosses tâches de production.

Je préfère être enfermé dans un petit espace et face au mur.

J’ai l’impression d’être isolé et pouvoir me concentrer dans une seule tache.

Il ya des écrivains qui font ça aussi.

Un très connu dont je ne m’en souviens plus du nom.

Son coin était la salle de bain.

Et toi, c’est quoi tes petits coins ?

Cuong de HitART