La passion, c’est bien.

Mais il y a un moment où tu souhaites en vivre.

Et donc, il te faut des acheteurs.

La difficulté ?

Il faut travailler sur ta visibilité si tu veux en avoir pour gagner ta vie.

C’est la raison pour laquelle, je te recommande de publier qu’importe ton niveau, tes dessins sur Instagram.

Il faut le voir comme un effet de boule de neige.

Plus tu publies, plus les gens voient tes œuvres.

Au départ, tu ne feras même pas un vu par publication.

Mais un an après, tu peux atteindre plus de vu que d’être exposé dans une galerie parisienne.

En plus, ca te permet aussi de toucher des acheteurs internationaux.

Les français adorent l’art, mais quand il faut payer le prix…

Ils ne sont plus là.

Je parle des toiles qui se vendent à plus de 1000 euros.

Et des commandes qui respectent ton temps et ton art (pas à 10 euros le portrait stp).

Demain, je t’explique pourquoi les illustrateurs français galèrent à trouver des clients à cause d’un sale caractère.

Instagram ?

Ca peut aussi te faire d’office de portfolio.

C’est même mieux d’avoir un profil Instagram qu’un site au départ.

Pas besoin de publier tout le temps.

Trouve un rythme.

Je recommande, quand même une publication par jour.

Pour prendre en main l’outil.

Pas besoin que ça soit un nouveau dessin ou peinture, à chaque fois.

Tu peux montrer ton avancé pas à pas, c’est-à-dire plusieurs photos de l’évolution de ton dessin.

Ca permet aux abonnés de découvrir l’envers du décor.

Et toi d’être présent dans leur vie.

Plus tard, tu pourras faire des publications biens travaillées.

Un dernier conseil, tu peux faire cela aussi sur d’autres canaux.

Facebook ou YouTube.

Mais, attention à la dispersion.

Je suis un mauvais exemple.

Je suis partout, mais sache que je suis à plein temps dans le dessin.

Peut-être pas ton cas.

Donc, ne mélange pas les canaux au risque de te faire un burn-out.

Je vois certains artistes faire une page Facebook, jouer aux youtuber et une page insta…

Le bordel.

En tout cas, je recommande plus un compte Insta qu’une page Facebook.

Cuong de HitART

PS : J’aide mes élèves à se lancer comme je t’ai expliqué dans cette e-mail.

Cela fait partie de mon coaching.

Même si le but, c’est que tu dessines et penses comme un pro.

Cela n’est pas suffisant.

Il te faut aussi des habitudes de pro.

Comme celle d’être présent sur le web pour avoir de la visibilité.

Pour déposer ta candidature ?

C’est par ici : https://hitart.fr/coaching#form